Interview : Emma Klein "J'aime le sexe, j'en consomme plusieurs fois par jour !"

Interview : Emma Klein "J'aime le sexe, j'en consomme plusieurs fois par jour !"

Emma Klein, libertine de 34 ans et assistante juridique à Lyon, a voulu aller encore un peu plus loin dans sa sexualité, en s’essayant au porno avec Pascal Galbrun. À la rédaction, nous sommes certains que ce n’est qu’un début !

D’où t’est venue l’envie de faire du porno?

Ma libido et mon insatiable envie de sexe, la rencontre avec un partenaire charmant ont fini par me libérer. J’ai conscience, aujourd’hui, que je suis faite pour être dans ce milieu.

Te considères-tu comme particulièrement portée sur le sexe?

J’aime particulièrement les soirées… libertines, j’aime le sexe, j’en consomme beaucoup, plusieurs fois par jour.

Regardes-tu beaucoup de porno?

Oui, très souvent. Avec ou sans partenaires, beaucoup de cam aussi.

Pourquoi avoir commencé avec Pascal Galbrun?

Pascal a une très longue et solide carrière, ce qui m’a mise en confiance. Il m’a beaucoup rassurée pour ma première expérience.

Comment s’est passée ta première expérience dans le porno?

J’ai adoré. C’était à la fois surprenant et très excitant.

Comment t’es-tu sentie? Tu avais une appréhension?

Oui, mais j’ai eu un très bon feeling avec Pascal, ce qui m’a permis d’être moins stressée, et de pouvoir me libérer.

Ton premier tournage s’est passé dans une forêt, ce n’était pas trop difficile?

Si, un peu quand même, heureusement les voyeurs et Barry ont pris soin de moi…

Es-tu bisexuelle?

Je ne dirai pas bisexuelle même si j’ai déjà eu quelques expériences. J’aimerais beaucoup découvrir plus ce côté de ma personnalité!

Quels sont les mots qui te décrivent le mieux?

Drôle, déterminée, insatiable, épicurienne, me correspondent vraiment.

Quels sont tes principaux atouts pour réussir dans le porno?

Le sexe m’attire énormément. Ma nature coquine et exhibitionniste fait que je suis attirée par ce domaine. J’ai l’impression d’être faite pour ça. J’aime découvrir de nouveaux plaisirs, je n’ai pas de tabou. Je m’assume telle que je suis.

Quel est ton plus grand fantasme?

Ce serait de faire l’amour avec un inconnu, en pleine rue, et d’être vue par les passants !

Quelle est la meilleure manière de te faire jouir?

Il faut que mon partenaire se frotte bien contre mon clito, avec de virils mouvements de bassin, ou qu’on me prenne sauvagement en sodomie. Alors là, c’est l’extase!

Sexuellement, qu’est-ce que tu ne feras jamais?

Je ne ferai jamais les « extrêmes », la violence, la scato, tout ce qui me dégraderait.

Toujours sexuellement, qu’est-ce que tu n’as jamais fait mais que tu aimerais tenter?

Je n’ai jamais essayé le BDSM soft, et faire l’amour, seule, avec une fille, pourquoi pas, peut-être un jour…

Qu’est-ce qui te fait rire, dans la vie?

Les gens, les situations, mes amis, les conneries…

Un petit mot pour les lecteurs de Hot?

J’espère vraiment vous plaire, et que vous aurez l’occasion de me voir plus souvent !

Retrouvez d'autres articles dans le magazine August Ames : La canadienne qui enflamme le X

Lire la suite